Tactiques,technique,entraînements, programmes,analyse de matches,théories-news foot- photos-vidéos,archives,historiques...

Conseils à un libéro ou tout défenseur dans cette position

Un message reçu d’un joueur professionnel belge:
Greg760

Posté le 01-08-2005 à 1017        

Bonjour, je me permets de vous contacter pour avoir de l'aide sur le rôle d'un libéro...
J'ai joué en Irlande pendant 5 ans au poste d'arrière droit et cela fait maintenant 1an et demie que je joue en Belgique.. je suis depuis le milieu de la saison passée eu poste de libéro mais je n'y ai jamais joué auparavant. Je suis la de part mon expérience, mais je rencontre le problème suivant: mon placement....
Mon placement est je pense très mauvais.... de plus nous avons un nouvel entraîneur cette année et au lieu de jouer à 4 défenseurs comme l'année passée, nous jouons avec 3 défenseurs . y compris moi, puis 2 milieu défensifs devant moi, 3 autres milieux devant et deux attaquants... un peu bizarre pour moi, mais bon, je voulais en savoir plus et vous demandez conseil au niveau du rôle mais surtout du placement d'un libéro dans ce cas ci...
Merci beaucoup,
Greg.

 Réponse à ce message ( consignes de base) :Conseils à rappeler aux défenseurs axiaux ou à un joueur en  position de libéro".

 "" Par rapport à ce rôle dans ces nouveaux systèmes.
Consignes constantes à appliquer à la lettre :

Dans une configuration défensive :
1°)- Te placer toujours un peu en retrait comme tu as l’habitude; la différence qui existe dans cette nouvelle disposition : « tu dois marquer un attaquant et en même temps diriger la défense par le placement même des deux récupérateurs ».
Tu dois anticiper pour intercepter les balles venant en profondeur vers la zone et appliquer ce qui est recom-
mandé ci-après.
2°)- Ne joue dans l’axe que très rarement lorsque les deux couloirs sont bloqués et le milieu automatique-
ment ouvert avec bien sûr un appel de balle effectué par un milieu ou récupérateur en appui, à condition qu’il ne soit pas gêné par la suite, car c’est toi qui peux mieux lire le jeu ….
3°)- Donc la priorité aux latéraux sur le côté, si impossible…lis ce qui suit.
4 °)- Au contrôle d’une balle qui vient de l’adversaire en profondeur vers toi, ne jamais l’arrêter devant toi par mesure de sécurité, mais du côté de la touche la plus proche, pour ensuite : soit passer en oblique au latéral bien en place ou à défaut, au milieu défensif mais du même côté qui continue la construction placée ou qui remet dans le couloir ; si le couloir est fermé, il est obligé de remettre derrière à toi en retrait ou sur le latéral que tu dois soutenir pour être bien placé soit pour changer d’aile en passant à l’autre latéral de l’autre côté , soit au gardien qui fait ce rôle comme 2ème libero.
5°)—si toutes ces possibilités font défaut (tous ces joueurs gênés), tu lobes tout le milieu bloquant le terrain : « 1ère priorité pour mieux construire un contre placé , vers un milieu offensif libéré par un appel de balle ou en profondeur parallèlement à la ligne de touche, sur un attaquant qui , lui aussi , doit faire un appel dans le même couloir.

REMARQUE pourquoi le même couloir : car les adversaires qui viennent de perdre cette balle se trouvent logiquement groupés et concentrés dans l’axe, alors la seule voie facile et avantageuse est de passer par le côté ; et par ce même côté pour économiser l’effort, pour ne pas exiger des attaquants ou milieux offensifs de courir vainement dans tous les sens, et parce que du même côté ils se trouvent les uns près des autres sans avoir à se déplacer d’un couloir à l’autre ;-- de plus, ce changement d’aile un peu hâtif donnera à l’adversaire le temps de se remettre en place, et le contre est gâché. Et tous ces efforts sont vains et dans l’intérêt de l’adversaire.
6°)- A défaut de toutes ces possibilités : donner

n     à l’autre milieu défensif devant se placer endiagonale (jeu triangulaire) et qui sert dans ce cas l’autre latéral,

n     soit au gardien qui centre sur l’aile ou qui - s’il estgêné - doit dégager vers le côté le plus facile et le plus libre.
Pourquoi, en diagonale? Pour éviter qu’un adversaire qui fait le pressing n’intercepte la balle. (tenir compte de cette erreur de jouer dans l’axe ou de passer en horizontale à tes demis ou latéraux ; ça arrive à beaucoup de défenseurs : ( voir paragraphe des erreurs commises par un grand nombre de défenseurs ou milieu défensifs, ou autres joueurs se trouvant dans ces zones).
7°)- si tu as de l’espace devant toi, avec les 2 couloirs fermés,
-- tu joues sur ton milieu défensif qui doit faire ce que tu ne pouvais pas faire : servir l’ailier ou le milieu offensif devant lui ou l’attaquant qui fait appel en profondeur si le milieu est bloqué; ou un peu plus loin à un milieu offensif (ou attaquant) libéré( mais c’est très rare.)N’oublie pas que tu es dans une position qui te permet de mieux lire le jeu, donc tu dois savoir à l’avance de quel côté construire ou sur quel côté centrer.De même pour les balles qui viennent d’un partenaire gêné : on te donne la balle pour libérer le jeu et commencer une construction placée. (la construction placée commence généralement par l’arrière latéral de préférence—comme dominante—et si l’adversaire gêne, on joue dans l’axe, mais pas toujours, et le joueur qui doit réceptionner ne doit aucunement être gêné, sinon, tu dois servir plus loin…car servir un partenaire gêné dans le milieu défensif est un risque fatal.
8°) — Et si tu as de l’espace libre dans l’axe après ce contrôle orienté, tu changes d’aile en servant en retrait ou en diagonale ton milieu défensif qui doit se placer un peu en retrait comme soutien qui sert à son tour le latéral ou l’ailier pour entamer une construction à l’instar de celle proposée mais impossible dans l’autre couloir.

REMARQUE : l’essentiel est de récupérer une balle et en profiter pour relancer une attaque placée ou faire un contre rapide. (Ce rôle a 3 effets positifs : a- défensif ; b-- récupération aisée et sans risque;c-- contre bénéfique qui aura au moins un avantage psychologique qui permettrait d’évoluer en toute aisance sans trop se dépenser contrairement à l’adver-saire qui se trouvera contraint de faire beaucoup d’efforts pour se trouver finalement épuisé, surtout en seconde période si ce genre d’opérations se multiplient dans le match.

Dans une configuration offensive:

 Si la balle est dans le camp de l’adversaire, les milieux sont un peu avancés, et toi aussi, mais tu couvres en lisant le jeu de loin et en plaçant tes milieux et récupérateurs qui doivent faire le pressing offensif tout en fermant toutes les possibilités de contre, tandis que tu couvres et diriges toujours. Quelle que soit l’organisation adoptée, cette manière de jouer ajoute un plus sur tous les plans : rôle défensif+contribution à l’organisation offensive) -- c’est ce qui fait le point fort des grands joueurs de métier qui aident le coach à trouver des solutions faciles.Si tu es costaud et que tu as un bon jeu de tête, tu peux monter pour renforcer les attaquants dans les corners ou les balles arrêtées latérales.
Donc, joue de cette manière et tu seras certainement l’un des meilleurs défenseurs. (Une idée, si ce poste ne convient pas à tes possibilités techniques, essaye de te montrer dans le poste où tu t’exprimes mieux.)
Essaye aussi de parler à tes défenseurs et milieux et même aux attaquants pour qu’ils sachent ce que tu fais dans le match et pour qu’ils t’aident dans tous ces rôles en se déplaçant là où il faut, car sans entente entre les joueurs, le coach trouve  des difficultés dans la commu-
nication de ses idées : cela est dans votre intérêt tous. — exemple : lorsque tu diriges la balle vers un latéral, ou…ou…. ou… toutes les situations.
Remarque : Bien qu’ avec le 4-4-2, le poste de vrai libero ne soit plus utilisé comme auparavant, on y tombe forcément dans les matchs, et cette descrip- tion de ce rôle reste idéale pour briller dans ce poste.
Essaye aussi de suivre les grands libéros et défenseurs axiaux dans des matchs et de les imiter (d’ailleurs, ils ne doivent généralement faire que ce qui est décrit ici. (Franz Bekenbauer, Shiréa, Stilike, Comane, Jolio Cesar, Baresi, Laurent Blanc,Campell, Jhon Terry , Hyppia, Luccio, Criss, Caçapa , Canavarro…)      

 Remarque : dans un système de 4 -4-2 ou 3-5-2 ou 4-3-3, sans libero (car on considère un libero stable comme un joueur de moins), tu te permutes dans les postes avec l’autre défenseur axial en couvrant mais en comptant aussi sur les récupérateurs qui doivent marquer les attaquants adverses. Sinon, un à un demande plus d’anticipation, donc plus de vigilance, de forme et de force : donc beaucoup d’entraînement à ce poste pour mieux maîtriser le rôle.Quand tu couvres derrière, tu fermes toutes les chasses vers le côté ou tu les contrains à reculer en retrait.Pour les balles aériennes, n’hésite pas à anticiper pour jouer de la tête et rien que de la tête pour avoir l’avantage le cas d’une bousculade de la part de l’attaquant adverse, en couvrant bien sûr avec tes bras (saute le premier sans t’appuyer sur l’adversaire, donne-lui le dos dans les balles plus gênées et difficiles en jouant du derrière de la tête pour ne pas risquer de prendre de coup dans la face ; entraîne-toi donc à ça.Les balles latérales qui viennent de la touche vers la zone de risque, ne les arrête pas , tu les renvoies dans le sens inverse, donc sur la touche ou même vers le corner, sauf si elles ne sont pas fortes et que tu n’es pas gêné.Et n’essaye jamais de les retourner vers le milieu du terrain ou les bloquer, c’est l’unique solution (la sécurité: priorité au rôle défensif pur et simple); une balle plus haute que toi, tu la prolonges derrière toi au lieu de t’efforcer à la renvoyer vainement dans le sens inverse – du fait qu’elle est plus haute et pour laquelle tu n’es pas bien placé pour la retourner d’où elle vient.Les balles à contrôler pour construire sont celles qui viennent du gardien- pas de gêne-, ou d’un milieu gêné qui aère le jeu. Pourquoi à toi spécialement ? ---car tu es bien placé pour mieux lire le jeu et par conséquent choisir le couloir le plus propice pour une construction placée ou un conte rapide, ou si tu t’aperçois que l’adversaire fait pressing, tu renvoies et toujours sur les ailes pour avoir plus de chance de conserver la balle.

Dernier conseil : Entraînement à la frappe de balle : pied droit : de l’intérieur pour relancer le jeu latéralement, presque sur la ligne de touche ; pied gauche, l’inverse et de la même manière ; le lobe lointain, proche, en plus des entraînements en groupe. Avec un ou deux camarades, l’un lance, l’autre intercepte en courant dans la trajectoire, comme dans le match : ce sont malheureusement des choses très importantes pour perfectionner son jeu, mais on en fait rarement, fautes de temps à cause de programmes chargés ou ce genre d’exercices  n’existe même pas ...""

7 votes. Moyenne 3.29 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site