Tactiques,technique,entraînements, programmes,analyse de matches,théories-news foot- photos-vidéos,archives,historiques...

Ligue des Champions - Hiddink

Ligue des Champions - Hiddink réussit son coup. Malgré une nette domination barcelonaise, Chelsea est parvenu grâce à une organisation quasi défensive, à préserver toutes ses chances en demi-finale aller de la Ligue des Champions en arrachant le nul (0-0) sur la pelouse du Nou Camp. BARCELONE - CHELSEA: 0-0 : Vu les quatre buts plantés en quarante-trois minutes face à Lyon et contre le Bayern , et compte tenu de la vivacité et la fluidité du jeu blaugrana, tout le monde voyait Chelsea incapable de résister aux assauts offensifs de Messi, Thierry Henri , Samuel Eto’o, Xavi et Iniesta… Mais de l’autre côté, un homme appelé Guus Hiddink reconnu pour ses coups tactiques, a encore prouvé qu'il était roi dans l'art de faire déjouer son adversaire puisqu’il réussit à museler les joueurs clés catalans et étouffer toutes leurs tentatives offensives en utilisant des armes adéquates qui d’ailleurs étaient prévisibles pour les spécialistes avant le match : un 4-5-1 avec Didier Drogba seul en pointe soutenu par Lampard, un bloc équipe ( de 5 joueurs) placé très haut sur le terrain , un fort pressing sur le porteur du ballon, une phénoménale supériorité physique dans les duels, avec un jeu et des valeurs très britanniques et une discipline tactique exemplaire caractérisant ainsi un football moderne privilégiant l’enjeu au spectacle. En effet la formation londonienne n'était pas venue pour faire rêver les foules. La présence sur le banc de Kalou, Anelka et Deco confirme cette thèse. Chelsea a fait le métier et garde toutes ses chances de qualification pour la finale. Cependant, la tâche ne sera pas du tout facile pour les protégés de Roman Abramovitch qui - s’ils veulent bien gagner leur billet face à Manchester ou Arsenal - devront prendre plus de risques et du coup, laisser des espaces , ce qui avantagerait les barcelonais. Que dire de Barcelone? Les hommes de Pep Guardiola n'ont jamais réussi à forcer le verrou londonien. Pis, ce sont les Anglais, par Drogba, qui auront la plus grosse occasion dans le premier acte. Mais Victor Valdès sauva son équipe face à l'Ivoirien (38e). Battu dans le combat physique, Barcelone n'aura que trop rarement été dangereux dans ce match. En seconde période, les Blaugrana auront trois occasions pour prendre l’avantage. Seul face à Cech, Eto'o manqua son face à face (69e). Remplacé par Bojan, le Camerounais aura à coeur de montrer un autre visage dans une semaine. Neuf minutes après son entrée en jeu, l'attaquant de poche du Barça se trouait sur une tête pourtant facile (90+1e). Jamais deux sans trois, Hleb, également en position de marquer le but salvateur, n'ouvrait pas assez son pied et butait sur le gardien des Blues (90+3e). Tombés sur un mur, les Catalans n'ont pas réussi à trouver la solution face à une telle adversité. Pour Chelsea, la première manche a été bien négociée. Mais le plus dur reste à faire.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×