Tactiques,technique,entraînements, programmes,analyse de matches,théories-news foot- photos-vidéos,archives,historiques...

L’équipe de France a péché dans la finition ...

 

              L’équipe de France a péché dans la finition

            contre l'Uruguay (0-0), vendredi 11 juin 2010.

Lors de ce 1er match du premier tour contre l’Uruguay, la France pourtant donnée favorite sur le papier, a livré une de ses pires prestations en jouant sans aucune idée tactique évidente, comptant uniquement sur un jeu trop individualiste, lent, stéréotypé et insipide devant des Uruguayens qui ont ainsi réussi à fermer toutes les issues pour jouer des contre sur Forlan qui a, à son tour, posé beaucoup de problèmes à la défense axiale adverse …

Les Bleus n'ont jamais été assez présents devant le but. Ils ont trop abusé de ballons aériens dans la première heure de jeu, et trop de joueurs ont voulu tenter des percussions balle au pied en oubliant constamment leurs partenaires. En effet, les bleus ne se sont créé que peu d'occasions où ils ont manqué le geste décisif dans les 30 derniers mètres.

Dans l'ensemble, les Tricolores ont dominé le match, mais au niveau comptable cela se traduit par un score vierge et un seul point.

En 1ère mi-temps, Gouvou rate une première occasion franche sur

un centre latéral bien ajusté de Ribéry qui aura réussi un superbe débordement ; Anelka à son tour rate de peu une reprise de tête qui aurait délivré les tricolores …

En seconde période, après l’entrée de Thierry Henri (pour Anelka) et Malouda pour Gourcuff ), on a eu droit à quelques tentatives sur les deux côtés mais qui restent très timides… On dirait que les tricolores jouaient sans âme ni pensée, et ces changements, y compris celui de Govou remplacé par Gignac(81 ème minutes) - opérés très tardivement, confirment bel et bien cette hypothèse …

En jouant très groupés derrière, les Uruguayens ont brouillé les cartes offensives des bleus qui n’ont pu profiter ni de leur supériorité en possession de balle, ni de leur surnombre en raison de l’expulsion de l’uruguayen Lodeiro à la 81ème minute.

 Analyse tactique :

- L'Uruguay réputé par son école défensive, a bien coupé la relation entre les joueurs offensifs et le milieu français…

- Les Bleus n'ont pas su jouer dans les intervalles. Ils ont montré un jeu stéréotypé…

- En général, l'équipe de France a encore manqué de réalisme offensif si l’on ne veut pas la taxer de manque d’idées tactiques évidentes et de clairvoyance dans le jeu.

- La façon de jouer de l’équipe de France appelle à plus de retouches que dans le choix des hommes,  car il y a du talent pourvu que les joueurs n'essayent plus d'être individuellement le sauveur : la victoire passe par le collectif. » 

- Durant toute la 1ère mi-temps, aucun apport offensif de la part des deux défendeurs latéraux : (consignes probables dans la mesure où Domenech voudrait jouer la 1ère mi-temps avec une certaine prudence ;

- Anelka n’a rien fait de bon et a gâché tous les efforts déployés par les joueurs du milieu ( Gurcuff et Abou Diaby et Toulalan)…

- Malouda et Thierry Henri auraient  beaucoup servi la ligne d’attaque s’ils avaient été introduits un peu plus tôt : 

- Ribéry se serait ainsi mieux exprimé dans le côté gauche où il y aurait un haut pressing offensif contre la défense sud américaine dans le couloir gauche ce qui aurait libéré plus d’espace pour les autres partenaires (milieux : Abou Diaby et Toulalan) ou l’autre latéral) qui pourraient maintenir la pression et être à tout moment prêts pour finir les offensives …

- Mathieu Valbuena aurait pu par ses percussions, apporter du danger à l'entrée de la surface.

- une autre alternative tactique : Ribéry aurait pu changer de temps en temps de positionnement (l’autre couloir en alternance avec Govou) …   

D’après ces deux rencontres du groupe A, cette poule se décidera donc sur deux matches.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site