Tactiques,technique,entraînements, programmes,analyse de matches,théories-news foot- photos-vidéos,archives,historiques...

Finale de la Copa America

Finale de la Copa America: Fiche technico tactique.

Rifki Mohamed – Après la 1ère prestation de la Seleçao contre le Mexique, tout le monde a critiqué DUNGA pour son choix tactique et celui de l'effectif -- (Julio Batista n'ayant pas joué ce premier match....

Après la 1ère prestation de la Seleçao contre le Mexique, tout le monde a critiqué DUNGA pour son choix tactique et celui de l'effectif -- (Julio Batista n'ayant pas joué ce premier match.... Déco n'a rien fait au niveau de l'animation et de la construction…)
Et avec l'entrée de ce joueur qui a fait parler de lui dans les matches qui suivirent (buteur)....tout a changé et notamment du point de vue psychologique et bien sûr tactique.....
Mais ce qui devrait attirer plus notre attention en tant que stratèges ou simples observateurs, c'est que DUNGA a excellé dans un autre détail tactique très subtil et intelligent, surtout après sa victoire contre le Chili.... :
« C'est que dans tous les matches qui ont suivi, ROBINHO qui dans les matches précédents marquait des buts, n'a été utilisé dans les derniers matches que comme « EPOUVANTAIL : appât tactique » qui simulait et trompait par ses faux déplacements tous les adversaires chargés de son marquage de près -- des milieux naturellement-- en les éloignant de leur poste pour les surprendre ensuite par des accélérations dans les intervalles créés....
Et l'on a pu remarquer que grâce à cette astuce tactique et à un courage et une confiance de la part de DUNGA et des joueurs, ce sont Maicon plus offensif dans son couloir, Batista, Vagner Love et même Jusoe et Mineiro qui ont fait le reste .... Et le résultat a été ce qu'il a été...
Mais en finale, un autre truc bien classique cette fois-ci a été ajouté à cet ensemble d'éléments, à cette évolution et à cette maturité tactiques du groupe : outre une meilleure organisation défensive cette fois-ci et le haut pressing, c'était "" LE MARQUAGE INDIVIDUEL STRICT des JOUEURS CLEFS argentins (RIQUEME, les milieux qui sont trop lents dans la relance et naturellement MESSIE qui ne pouvait percer comme à son habitude la défense adverse ...)

Ce qui a perturbé et même paralysé les argentins qui ne trouvèrent pour solution que des tentatives de circulation et de conservation du ballon mais stérile et sans aucun danger pour les Brésiliens lucides, très vigilants, faisant ainsi preuve de beaucoup de réalisme.
Impact de ces choix tactiques :

A la 4ème minute, c'est d'ailleurs le joueur d'Arsenal, Julio Batista qui marque le 1er but qui renforce la confiance des brésiliens.

A 6 minutes de la pause, c'est le joueur de Seville Daniel Alvès - le remplaçant de Elano, qui déclenche un centre tir en diagonale que dévie malencontreusement dans son camp le capitaine argentin Roberto Ayala.

En seconde période, et plus précisément à la 69ème minute, sur un contre rapide, Vagner love qui s'est distingué lui aussi par son jeu plus tactique, se déjoue de trois défenseurs alignés pour ajuster une passe bien précise sur le même Alvès qui ne trouve aucune difficulté pour placer un tir croisé dans le côté droit du portier argentin.

Pour le reste du match, battue jusqu 'alors par 3 buts à Zéro, l'Argentine a carrément cédé…

Ainsi le coach DUNGA a su intelligemment faire profiter à ses joueurs de son expérience en tant que joueur de milieu strict -- et ça se lisait dans le comporte-
ment des milieux, et même le petit technicien JUSOE a pu se distinguer au milieu de ces géants argentins (Verone-Cambiasso, Riquelme et Maskerano....
Rifki Mohamed
Cet article provient de Entraineurdefoot
http://www.entraineurdefoot.ch

L'URL de cet article est:
http://www.entraineurdefoot.ch/modules.php?name=News&file=article&sid=315

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×